Pièces

Déplacement

Accueil

DES PIÈCES

Chaque pièce doit respecter sa façon d'avancer sur le jeu.

 Il y a une marche différente pour chacune des pièces. 

déplacement des pièces prendre coups spéciaux fin de partie

Déplacement des pièces

Pour pouvoir se déplacer, les pièces doivent suivre des règles établies pour chacune d'entre elles.

Seul, le cavalier a le droit de sauter par-dessus les autres pièces. 

Si on peut prendre le roi au prochain tour, on doit annoncer "échec"

L'adversaire est alors obligé de bouger son roi, ou à prendre  la pièce qui le met échec . 

Un pion arrivé en bout de ligne peut se changer en une pièce de ton choix.

Clique sur les pièces pour observer leurs déplacements
Le roi La dame La tour Le fou Le cavalier Le pion

Retour

Prendre

C'est un déplacement avec une prise qui se fait obligatoirement sur la case d'arrivée.

A l'exception du pion, toutes les pièces peuvent prendre en arrière.

 Pour capturer une pièce, le pion n'avance plus d'une case vers l'avant. 

Il doit faire un pas en diagonale.  

En aucun cas, on a le droit de prendre le roi ou deux pièces pendant le même tour.

Retour

Les coups spéciaux

Les roques

Le roque se fait avec le roi et une des deux tours.

Il faut :

que le roi ne soit pas en échec.

ne pas avoir déplacer le roi, 

qu'aucune pièce adverse ne contrôle une des cases entre le roi et la tour. 

Sinon, le roque est impossible.

La prise en passant

La prise en passant se fait comme ceci : l'adversaire ne voulant pas risquer son pion, l'avance de 2 cases. 

Votre pion se situe maintenant à côté du sien, vous l'avancez en diagonale juste sous lui, et vous prenez son pion.

La promotion du pion

Un pion qui parvient jusqu'à la dernière ligne du camp adverse peut se transformer en une autre pièce.

Cette pièce est choisie par le joueur qui amène le pion dans le camp adverse.

Retour

La fin de la partie

 

Le pat

Il y a égalité.

Les adversaires sont pat si un des roi n'est pas en échec mais se fait prendre s'il bouge.  

Échec et math

Quelqu'un est mat lorsque son roi est échec et ne peut bouger sans se faire prendre par l'adversaire.